Ange Masculin

Hypnose Transpersonnelle : Être ailé qui veille sur les enfants

Voici une séance d’hypnose régressive passionnante et très riche qui explique entre autres, le rôle des Veilleurs, ces Êtres ailés qui veillent à ce que les décisions par les prises par les enfants soient en correspondance avec les choix de leur âme. Nous y apprenons aussi la différence entre un Veilleur et un Ange-Gardien et que tout un tas d’être veillent sur l’humanité pour répondre à ces besoins.
 
Partie vies passées :
  • Être aux ailes qui protège les enfants et qui veille à ce que ce qui a été prévu par leurs âmes en séance prénatale soit respecté. Si cela ne se passe pas comme ça [comme prévu], c’est que nous ne sommes pas prêts. Nous avons le droit de nous perdre, ce n’est jamais grave […] se perdre fait partie du chemin. Le but de tous ces chemins est de revenir à la Lumière. Nous ne pouvons pas aider quelqu’un si nous n’avons pas vécu ce qu’il a vécu ;
  • Les hommes ne font pas exprès de créer l’ombre. Ils pensent à eux et ce qu’il croit être leur bien-être personnel, sans se rendre compte que cela fait du mal aux autres. Ce n’est pas grave, nous en sortons toujours ;Seule intervention possible si grosse mise en danger qui n’était pas prévue par l’Ange-Gardien de l’enfant ;
  • Les ailes sont symboliques, c’est un symbole humain pour signifier le déplacement. Les Êtres ailés se déplacent parce qu’ils sont énergie. Le symbole est là pour que le mental intègre le rôle de ces Êtres ;
  • Il y a beaucoup d’Êtres qui interviennent en fonction des besoins humains. L’équipe de l’âme incarnée est mise en place avant son incarnation mais si l’énergie dont va avoir besoin l’être incarné n’existe pas, elle peut être créée ;
  • Les Veilleurs font partie d’une Source et c’est là qu’ils se rechargent en Amour pour qu’il passe à travers eux jusqu’aux humains ;
  • Quand nous retournons à notre Source, c’est comme être un composant de cette Source, comme un grain de sable sur une plage. Une plage n’existe pas en soit, elle est composée de tous les grains de sable. Cela forme un tout composé de toutes les intentions de tous les autres mondes : les notions de plaisir, de bonheur et d’espoir alimente la Source ;
  • Il n’y a pas d’opposition à la Source. L’énergie dite « négative » ne grandit pas. Les ténèbres, c’est l’ombre des pensées, l’ombre n’existe pas. Ce n’est réel que pour l’esprit et cela peut créer un égrégore mais cela peut changer. Les ténèbres sont auto-créées, donc intangibles mais elles peuvent être impactantes pour une personne ou le collectif ;
  • La meilleure façon de vivre une difficulté, c’est de ne pas la mentaliser. C’est de la vivre sans peur ;
  • Nous ne quittons jamais la Source même pendant une incarnation, nous sommes juste plus « distant », c’est le jeu ;
  • Femme fin 19ème/début 20ème qui n’aime pas le monde normé dans lequel elle vit. Elle doit se comporter comme une femme de la bonne société mais n’apprécie pas la distance qui est mise entre elle et les membres du personnel de maison.
 
Partie Conscience supérieure :
  • Du chaos naît toujours les étoiles ;
  • Être là pour les autres ce n’est pas toujours être là où ils voudraient que l’on soit ;
  • Si une personne sort de notre vie, c’est ce qui est fait/dit est fait. Ça [La réaction de l’autre] appartient à l’autre, ça fait partie du plan ;
  • Certains enfants acceptent de s’incarner auprès de parents en difficulté pour les aider et inversement. L’âme qui aide n’est pas une victime. C’est toujours un contrat entre deux âmes ;
  • Quand nous vivons des choses difficiles, nous apprenons le détachement. Le détachement est très important, nous ne pouvons pas être libres si nous sommes attachés. Nous nous détachons aussi de la colère et de l’amertume ;
  • Toujours faire le choix du cœur, jamais celui de la tête ;
  • Respecter la vitesse et les capacités de l’autre [dans son évolution] ;
  • Il n’y a pas d’autre chemin que le bon chemin. Nous ne pouvons pas nous retrouver si nous ne nous sommes pas perdus ;
  • Nous nous réalisons toujours dans la même proportion que ce nous avons souffert. C’est là que nous puisons nos capacités et notre élévation ;
  • Plus nous avons expérimenté une émotion négative, plus nous allons la reconnaître chez l’autre et plus nous pourrons l’aider ;
  • Arrêter la cigarette : ne pas se dire, j’arrête de fumer, se dire j’arrête du fumer pendant une journée. Les jours finiront par être des semaines, puis des mois… C’est pareil dans la vie, il ne faut pas se dire, je grimpe la montagne mais, aujourd’hui, je vais monter une marche. Un jour nous nous retournons et nous nous rendons compte de que qui a été fait ;
  • Il n’y a pas de déception des Êtres de lumière à notre égard.

Partager sur