Réalité objective vs. Réalité Subjective

Réalité objective vs. Réalité subjective

Réalité objective vs. Réalité Subjective

On me demande souvent si les praticiens en hypnose régressive sont assurés que les expériences vécues par les personnes qui viennent me voir en séance sont bien des témoignages de vies antérieures et non des témoignages d’expériences hypnotiques intérieures.

 

C’est une question intéressante qui mérite quelques éclaircissements.

 

Aucun protocole existant en hypnose régressive ne peut en effet assurez que ces expériences sont bien des témoignages de vies antérieures.

Avoir la certitude que ce que voit ou ressent la personne est “réellement” une vie antérieure n’est d’ailleurs pas le but.
Le but est que les personnes repartent avec les réponses à leur questions, avec un éclairage, une compréhension, voir si c’est possible un apaisement…

 

Toutefois, certaines personnes arrivent à vérifier les faits qu’elles ont évoqués au cours de leur séance.
Pour d’autres, il arrive que des vies symboliques leur soient présentées par leur Conscience supérieure car c’est ce qui est le plus pertinent pour eux, dans le contexte de leur vie actuelle.
D’autres personnes revoient des vies que nous appelons dans notre jargon des “imprégnations“.
Les imprégnations sont des vies qui ont réellement existées mais que la personne qui les évoque n’a pas elle-même vécu.
Les personnes qui sont imprégnées reçoivent toutes les images, sons, ressenties et émotions de ces vies humaines qui ne sont pas les leurs, comme si elles les avaient elles-mêmes vécu. Aucune différence n’existe plus alors pour elles, c’est comme si elles les avaient réellement vécu.

 

Si nous ressemblons tous à des êtres humains avec deux bras et deux jambes nos énergies, surtout en ce moment avec l’élévation des vibrations de la Terre, sont toutes différentes. Afin d’aider la Terre et l’humanité, certains d’entre nous viennent sur Terre pour la 1ère fois. Ils étaient auparavant incarnés sur d’autres planètes (voir sous d’autres formes physiques que celle humanoïde) ou d’autres dimensions (plus élevées).
Il y a donc souvent des imprégnations quand les personnes viennent “d’ailleurs” car s’intégrer sur Terre sans aucune base de référence serait trop difficile pour elles.
Le livre de Dolores Cannon, “Les 3 vagues de Volontaires et la nouvelle Terre” parle très bien de ce phénomène que nous rencontrons parfois en séance.

 

Comme dans la psychologie de la phénoménologie, il est important de comprendre que la description des vécus tels qu’ils peuvent apparaître à la conscience de celui qui en fait l’expérience est plus importante que sa réalité objective.
C’est donc parfois une réalité subjective certes, mais une réalité subjective impactante pour ces personnes. Lorsque cette réalité surgit en séance, elle prend tout son sens dans le quotidien de ces personnes.

Partager sur